La trichotillomanie


La trichotillomanie (du grec thrix : cheveu, tillein : tirer et mania : déséquilibre) n’est pas une maladie capillaire à proprement parler. Provoquée par un trouble du contrôle des réflexes, une sorte de besoin qui s’exprime par l’arrachage compulsif des cheveux de la personne qui en souffre, elle peut entraîner à long terme une perte partielle des cheveux. Généralement due à une maladie psychique, la trichotillomanie survient autant chez les adultes que chez les enfants, et n’est donc pas conditionnée par l’âge. À noter que 70 % à 90 % des patients touchés sont des femmes. Par ailleurs, la trichotillomanie peut apparaître à tout âge : on l’a constatée aussi bien chez des enfants de deux ans, voire plus jeunes, que chez des sexagénaires.

Il arrive que les symptômes de la perte de cheveux dans la trichotillomanie soient très similaires à ceux de l’alopécie aréata, à la différence que la trichotillomanie présente de nombreux cheveux cassés, symptôme absent en cas d'alopécie aréata. Il n’existe pas de traitement médicamenteux pour cette maladie, le patient est souvent envoyé vers un psychologue ou un psychiatre. Seule solution au problème : arrêter de s’arracher les cheveux. Dans certains cas, les follicules pileux en phase de repos sont irrémédiablement endommagés, ce qui peut inhiber la reprise complète de la croissance capillaire.


 

Nous prendrons soin de vous

Souhaitez-vous recevoir un devis personnalisé?
Remplissez notre formulaire de consultation en ligne et nous vous recontacterons.

Consultation en ligne

Avez-vous des questions?
Veuillez nous envoyer un email, et nous vous contacterons le plus vite que possible.

E-mail

Any questions about hair transplants, techniques, pricing, etc. Check our online FAQ database first.

FAQ