En général

Les cheveux – utiles, mais pas vitaux

Remplissant plusieurs fonctions, les cheveux ont leur raison d’être, mais ne sont pas vitaux. Ils sont très utiles : ce sont eux notamment qui nous réchauffent quand les températures sont fraîches, et nous protègent contre les températures chaudes.
Peu importe alors qu’ils soient lisses, ondulés ou bouclés – leur composition et leur croissance sont toujours similaires.


Biologie du cheveu – l’histoire de toute une vie
 

Les follicules pileux se développent dès le troisième mois de grossesse. On naît avec en moyenne 100 0 00 follicules pileux sur la tête - soit environ 1 000 follicules pileux par centimètre carré de peau. Mais la peau se dilatant au fil de la croissance, cette densité folliculaire diminue dès la naissance – l’individu grandit - et une fois qu’il a atteint l’âge adulte débute alors la lente régression des follicules pileux. À 25 ans, nous avons environ 500 follicules par centimètre carré de surface de peau ; entre 30 et 50 ans, le nombre de follicules pileux tombe à environ 150 à 250 par centimètre carré. Et la densité capillaire continue de diminuer avec l’âge.

 

Paquets groupés sur la tête – touffes de cheveux

Les follicules pileux croissent en petits groupes aléatoires, répartis sur l’ensemble du cuir chevelu. Ces petits groupes sont appelés « unités folliculaires » et comportent de 1 à 5 cheveux. Le nombre moyen de cheveux par unité folliculaire est de 2 à 3 cheveux.


On trouve trois types de poils chez l'homme :

Le lanugo, également appelé duvet, désigne les poils fins apigmentés du fœtus. Ils sont en général remplacés avant même la naissance par le vellus, encore appelé poils lanugineux, également très fin et apigmenté. Jusqu’à la puberté, les poils sont essentiellement du vellus et se transforment ensuite sous l’action des hormones en poil terminal ou cheveu. Le vellus est considérablement plus fin et plus court que le poil terminal. Cela dit, il ne faut pas se laisser abuser par le terme cheveu et penser que l'on ne trouve des poils terminaux que sur la tête. Les poils de la barbe, du nez et des oreilles, ainsi que les cils, les sourcils ou encore les poils des aisselles, du pubis, des bras et des jambes sont effectivement composés de poils terminaux.

Nous prendrons soin de vous

Souhaitez-vous recevoir un devis personnalisé?
Remplissez notre formulaire de consultation en ligne et nous vous recontacterons.

Consultation en ligne

Avez-vous des questions?
Veuillez nous envoyer un email, et nous vous contacterons le plus vite que possible.

E-mail

Any questions about hair transplants, techniques, pricing, etc. Check our online FAQ database first.

FAQ